Nous vous espérons tous en bonne santé après ces difficiles semaines de confinement.

Cette page est restée quasiment silencieuse depuis le 1er tour des élections municipales. La situation sanitaire éprouvante a rendu les commentaires électoraux dérisoires. Aussi, nous avons attendu de savoir à quelle échéance le second tour allait se profiler avant de communiquer. Vous le savez désormais, il aura lieu le 28 juin prochain, avec un dépôt des listes au plus tard ce 2 juin.

 

Nous remercions les Charbonnois qui nous ont fait confiance et nous ont permis de recueillir 23,64 % des suffrages exprimés. Après avoir écouté les uns et les autres, nous avons recherché une voie pour faire évoluer de l’intérieur les pratiques politiques. Nos valeurs d’écoute, de bienveillance, de respect de l’autre et de notre environnement sont les seuls moteurs de notre ambition. Pour porter ces valeurs au cœur de l’exécutif local, seules des responsabilités au sein de la municipalité nous permettront d’agir.

Nous étions plusieurs listes à avoir considéré les méthodes actuelles du maire et de son équipe comme non satisfaisantes. Nous avons tenté de fusionner avec d’autres listes et nous avons, finalement, pu observer face à nous un comportement digne de cet ancien monde et qui ne nous convient pas. Les propositions étaient inacceptables, puisqu’elles n’étaient fondées que sur une logique de partage du pouvoir et des postes, au détriment d’un projet politique d’intérêt général pour notre commune. De plus, ces propositions étaient totalement inégalitaires au regard des résultats et méprisantes pour les électeurs. Nous ne sommes pas prêts à nous compromettre pour un pouvoir politicien. Nous souhaitons avant tout développer un projet qui repose sur de nouvelles bases en matière de valeurs, de transparence, de démocratie participative et d’environnement.

Nous allons très rapidement revenir vers vous pour exposer et défendre nos propositions, dans le respect des mesures imposées par le contexte actuel.

Nous réussirons Charbo, avec Vous, sans compromission purement politicienne.